Fusions-acquisitions : (Global)

La rétention financière des talents  se développe

Selon une étude du cabinet Mercer sur les fusions-acquisitions, rapportée par Entreprises et Carrières, les opérateurs M&A et les acquéreurs sont de plus en plus sensibles à l’indispensable maintien des talents dans l’entreprise, et mettent de plus en plus la main au portefeuille pour éviter une fuite de compétences. Ainsi, dans sept cas de fusions-acquisitions sur dix, les entreprises ont recours à un programme d’incitations financières pour retenir les talent. : 89 % des entreprises japonaises le font, 76 % des Nord-Américaines ou encore 67 % des Européennes. Parmi ces dernières, les Britanniques et les Françaises y sont les plus favorables.