Exosquelettes motorisés & prévention de la pénibilité :
un exemple de réussite dans le BTP 

Mardi 8 octobre 14h00 -14h45 – Salle E  /Un atelier monté avec le soutien d’Association AINF.

Au sein de ce que l’on appelle communément la robotique, la cobotique connaît depuis peu une forte expansion mondiale, avec une augmentation record du nombre d’installations de robots collaboratifs, – mondialement plus de 16,5 milliards de dollars d’investissements en 2018

Au niveau mondial, et aussi en France, la part des exosquelettes – ces dispositifs individuels et ergonomiques d’assistance physique, se développe aussi de façon accélérée et touche de plus en plus de secteurs : industrie, manutention, maintenance, logistique, distribution … et aussi BTP, dans l’objectif de rendre le travail certes plus performant, mais aussi surtout, plus aisé, plus confortable, plus durable pour les opérateurs qui bénéficient de ces équipements.

Depuis 2016, le Cercle Entreprises et Santé, que soutient AINF, analyse et contribue à faire connaître l’impact des innovations technologiques sur la santé et la relation au travail, dans l’optique d’‘entreprises utilisatrices préfigurantes’, et tout particulièrement en matière d’exosquelettes, dispositifs légers et « ad hoc », bien à même de répondre à des besoins d’assistance pour des situations et des postes de travail mobiles, mouvants, et ciblés souvent sur la grande dextérité individuelle des opérateurs, et tendant à diminuer voire éliminer la pénibilité.

ACCUEIL
René SCHILD
Président d’AINF

PRESENTATION DE L’ATELIER
Anne-Marie de VAIVRE
Co-Présidente
Cercle Entreprises et Santé

PRESENTATION DU METIER
DE « TIREUR AU RATEAU »

Bernard JUNG
COLAS Nord-Est

EXOPUSH
Serge GRYGOROWICZ
Président fondateur
RB3D

L’INTEGRATION D’EXOPUSH
au sein des équipes de COLAS NE

Bernard JUNG

QUESTIONS-REPONSES

LES CONDITIONS POUR
REUSSIR L’INTEGRATION

Serge GRYGOROWICZ – RB3D
Bernard JUNG – COLAS

Zoom sur les exosquelettes motorisés :

Le développement et l’implantation d’exosquelettes commencent en effet à décoller ces dernières années, impliquant conjointement, pour plus d’efficacité et d’adaptation au terrain, concepteurs et développeurs de solutions innovantes, et (grandes) entreprises utilisatrices et co-développeuses. Cela particulièrement pour les exosquelettes motorisés, dont le recours (hors domaines militaire ou médical) demeure encore rare en France pour les utilisations industrielles / professionnelles. Ailleurs, d’autres pays font déjà appel à ces « wearable robots », dispositifs d’assistance physique dits « actifs », c’est-à dire assistés par une motorisation : Japon, Corée, Chine .. En France, un métier et une entreprise de TP ont élaboré un développement et une implantation particulièrement réussis, en co-conception avec une start up spécialisée et expérimentée en matière d’exosquelettes.

➔ Un atelier-conférence centré sur un retour d’expérience et de formation sécurité.

Avec René SCHILD, Président, AINF

Intervenants :

  • Serge GRYGOROWICZ, Président-Fondateur de RB3D
  • Bernard JUNG, Formateur Exopush et Animateur Sécurité, COLAS NE
  • Anne Marie DE VAIVRE, Fondatrice du Cercle Entreprises et Santé, Directrice Associée de TITANE ITCWS, Vice-Présidente de l’IAS en charge de la Prospective des Risques Professionnels